In trying to write this blog in English I hope finally able to start jabber a few words in this language. I will mobilise various tools for that my text be in accordance with the rules of grammar and spelling. Thanks for your corrections and comments.

Wednesday, February 25, 2009

New moon



I'm still blocked somewhere at the middle of the Pacific ocean, 
but I decided to raise the head.


47 comments:

Marilyn said...

Beautiful moon!!! I wanna go there, and to the sun, and to the stars!!!
kisses

Momo said...

Kiss, kiss, kiss, Marilyn, it's alway a pleasure to receive your comments. You make me think at "El principito". Do you know him ?

krn said...

The black Moon is not only an instinctive and visceral monster hidden in each of us, her is carrier of the best as the the worst even if it's true that its action, almost subliminal, often escapes us.

Momo said...

Absolutely, krn !!!!!!!

Momo said...

Good night everybody !!!

krn said...

Good night, dark knight of the black Moon...

Momo said...

Knight ? Like the last Batman ? Grace to you, I learned finally the meaning of this word, Good knight krn ;-)

krn said...

I don't know the last Batman, Momo.
I take this word in its first sense. I feel you as a knight, faithful to his belief, whatever it happens.

Momo said...

I've insomnia, Haargh ! I can't sleep :-(

I'm a bicycle knight, because I haven't horse, I'm a knight of insomnia, because I haven't asleep. I'm a knight of the night, but Tara is my light.

krn said...

A knight on a bicycle, it is more original than a knight on a horse.

I would like to meet this knight with his armor, with the banner of Tara on his spear... in the middle of the night.

I would bring my pink sharp hat and we would have all the chances to spend the night together... at the police station.

Marilyn said...

Thanks, of course I know The Little Prince, but in this world, itsn't easy to be or feel like him...

krn said...

I do not know if it's the new moon, but I really feel bad this evening. I am going to hide me under my eiderdown.

I am really sorry not to exchange some words with you.
I am not able to think normally and I feel terribly alone.
Good night Momo.

Momo said...

Marilyn, I agree about The Little prince, of course this world is too much hard, really too much hard.

Momo said...

Krn, I feel the same thing today. But you are not alone, I'm near to you :-)

Momo said...

The new moon isn't an insignificant thing, specially this one.

doreus said...

Sometimes, it is indeed good to lift up our gaze and look at the moon, even when she is showing us darkness.

I had a good laugh at the image of the knight of the night meeting the pink-hatted sorceress...

I keep you all in my prayers as I head for bed as well.

krn said...

Thank you Doréus, to support us in your prayers. It is a real help.

Thank you Momo to be so close.
"The beast" defends its territory, it does not want to release me, but your friendly presence makes my fight less difficult.

The Lent began and my vegetarian period with it. I understand you and I am with you too.

Momo said...

you are right, Doreus, my moon isn't enough black, it seem rather a full moon.... Your prayers give us a lot of force.

Momo said...

Krn, I wish you that the Lent will give you the good resolution of eat less meat and more vegetables. Don't forget the nettles and the dandelions in your garden.

krn said...

Momo, the Lent is for me every year the opportunity to be in the place of the others, to see otherwise and to think about the origines the food that I eat.

But I don't already eat a lot of meat. I am conscious of the value of the life.

I pay attention on my health, which was put in danger by the medicine.

Momo said...

Krn, the medicine is one of the most dangerous thing of the civilisation. The scientific medecine isn't at all a science, but a religion, an instrument of power, mindless state and control of the masses.

Momo said...

Hormis la réparation de quelques fracture, quelques autres bobos mécaniques et quelques diagnostiques la médecine scientifique ne sert qu'à abrutir et infantiliser. C'est une religion totalitaire, car les gens perdent leurs libre arbitre et cessent de s'écouter et de se responsabiliser. AUTANT QUE FAIRE SE PEUT, IL NE FAUT JAMAIS S'ADMINISTRER LES POISONS INDUSTRIELS QUE PRESCRIVENT LES MEDECINS. Et ce n'est même pas de leurs faute car, formatés et déformés professionnellement, ils croient bien faire.

« … toute maladie a un sens psycho-spirituel…il est grand temps que la médecine se respiritualise… nous nommons les objets, mais en les nommant, nous séparons… notre langage est déjà dichotomiste… indivisibilité de l’être… représentation du monde morcelé, cela présente un réel problème…corporéité… s’intéresser à toutes les dimensions de l’être en même temps… nous sommes très coupés du vivant… on enseigne la médecine à travers des cadavres… nous pensons à travers nos sens, nos percepts, mais aussi nos émotions… la mémoire est reliée à l’impact émotionnel… notre état intérieur… alimenter tout une pensée… tuer est mauvais pour soi-même, si on était conscient de ça, ça vous empêcherait de tuer… Revenir à du bon sens… compréhension de l’esprit es choses… la spiritualité ce’st comprendre ce qui nous relie… réunion dans l’unité…la science est une démarche spirituelle parce qu’elle permet de mieux comprendre les choses.. siècle des lumières = pensée analytique, c’est un bon héritage, c’est utile, mais la pensée orientale a gardée une vision plus globale. Pour quoi opposer les deux > ? Soyons dans l’intégration… tout est dans le lien…la santé se manifeste dans le lien, c’est être unifié, toutes nos fonctions devraient fonctionner dans une parfait harmonie dans la planète qui nous éberge… la maladie est un chaos.. mais le chaos est une possibiligé de réorganiser les choses… voir la maladie d’une manière positive… la maladie c’est une situation destabilisée… réorganisation de l’être… Justice = justesse. Harmonie du cosmos. Modes de fonctionnement d’une grande stabilité chez les égyptiens anciens. Qu’elle est la place que la nature nous a demandé de tenir ?… On n’est vraiment humain que lorsqu’on est humble …l’être humain est-il en dehors de la nature ? … danser refluidifie la pensée… « Je ne saurais croire à un dieu qui ne saurait danser » Nietsche…. Aujourd’hui on sait que le simple fait de respirer profondément rééquilibre les deux hémisphères cérébrales…les bébés ont une conscience cosmique…… la peur nous réduit…l’acte créatif c’est dans le lacher prise…Il y encore beaucoup à faire pour comprendre la subtilité du monde »….

Thierry Jonssen, radio France culture, les vivants et les dieux, le corps et l’esprit, samedi 15 fév. 09. Propos annotés tout en mangeant des spaghettis.

krn said...

Momo, tout ce que tu viens d'écrire, je le pense intimement.
Mais tu es la seule personne que je connaisse à partager ces idées.

La maladie est le signe que nous avons commis des erreurs et que nous ne sommes pas en harmonie avec notre moi profond.

La guérison ne peut pas venir de l'extérieur. Les poisons chimiques que sont les médicaments sont des substances mortes toxiques pour l'organisme. Je me bats continuellement contre mon entourage pour le faire admettre, bien que je sois un exemple vivant des ravages que peuvent faire les antibiotiques sur des organes en bonne santé.

je ne dois la vie qu'à mon instinct animal de survie. Intoxiquée, les reins bloqués, on ne me donnait que dix jours à vivre avec morphine pour soulager la douleur.
J'ai tout refusé et je suis restée dans mon lit, à jeun complètement, avec juste un demi verre d'eau par jour, avec ma fenêtre ouverte, écoutant les oiseaux pendant une semaine. le huitième jour, la douleur s'est estompée et mes reins ont recommencé à éliminer. Petit à petit, je suis revenue à la vie, je n'ai mangé que des fruits et des légumes crus pendant presque deux ans. A présent, quand je te dis plus jamais de chimie, je sais de quoi je parle. je porte encore en moi d'infâmes traces de cet empoisonnement.

La nature nous offre tout ce qui nous est nécessaire et quand elle ne peut plus rien pour nous, il faut savoir accepter que l'homme est mortel et partir sans se retourner.

Momo said...

krn, notre concordance concernant l'ineptie - à quelques exceptions près - de la médecine scientifique, dérive de notre expérience partagée de la maladie et, par là même, de notre réaction intuitive devant l'imbécillité criminelle - il faut bien user de ce mot - des traitements - où l'absence de traitements - proposés.

Je pourrais épiloguer longtemps sur ce que l'amour signifie réellement dans ce contexte et, par extension, sur la portée de l'amour dans cette globalité holistique qu'implique cette trinité qu'est le corps, l'esprit et la planète qui nous héberge.

krn said...

Momo, have you ever heard of John Pierrakos ?
He was a holistic and spiritual psychiatrist who had a reputation for seeing energy.
He co-created Bioenergetics Analysis with Alexander Lowen.
The medical profession is not yet ready for his teachings. This man said that Love can heal better than anything else.
The questions John Pierrakos asked to his patients was : “How do you kill your Life Force? How do you kill your loving feelings?”

krn said...

Le livre de John Pierrakos "Le noyau énergétique de l'être humain ou les sources intérieures de l'amour et de la santé" est mon livre de chevet.
Je l'ai repris et je le lis de nouveau en ce moment.
Nous devons nous aimer nous-mêmes et savoir que nous sommes dignes de cet amour.
Nous le disons, mais au fond, est-ce que nous le pensons vraiment ?

Momo said...

Very interesting ! They are right, but I think that anyone who be a little sensitive can understand that.

krn said...

You and I can understand, but we are not in the standard.

I could add that I perceived it very early and that I knew that you were the person to whom I was going to give this love which comes from the deepest of my heart, because only you deserves it.

Momo said...

Oui, toutefois, des criminels contre l'humanité, sont capables de s'aimer et de se respecter. Il faut voir plus large, tout en prenant garde de ne jamais tomber dans la mièvrerie. Car la mièvrerie et l'hypocrisie sont les grands dangers d'une conscience universelle de l'amour. Savoir que l'amour est la condition de l'harmonie et de la santé ne suffit pas. De plus, - au risque de paraître terriblement pessimiste - j'ai idée que la plupart d'entre nous ne sommes pas sur terre pour vivre l'amour, mais pour apprendre quelque chose, aussi je pense que l'amour ne peut être autre chose qu’un chemin, un processus. En ce sens, j'ai tendance à croire que l'amour ne peut être qu'une heuristique de la vie.

Momo said...

Ho, thanks, krn, but you exaggerate. And I have yet so much things to learn of you.

Momo said...

Houlalalalaaa, je viens de me relire, qu'est-ce que je peux être pompeux !!!!

krn said...

Momo, je dois te dire que je ne partage pas ton point de vue sur l'amour.
Je ne parle évidemment pas de la banale attirance physique entre deux personnes, mais de cette immense force qui associe sentiments, intelligence, force créatrice, pureté et esprit.
Heuristique ne put s'appliquer qu'à un raisonnement issu d'une structure mentale.
L'amour est une force pulsatoire, c'est un état physique, émotionnel et spirituel, c'est un état de création.
La création toute entière est issue de l'amour. Ce peut être un chemin, mais c'est un chemin bien peu fréquenté et celui qui parvient à le trouver sait qu'il est arrivé.

Non, Momo, je n'éxagère pas, et j'attends avec impatience tout ce que tu as à m'apporter toi aussi.

krn said...

Pompeux ? tu me fais rire. Il est vrai que tu utilise un vocabulaire peu commun. Ces mots existent, pourquoi ne pas les utiliser ?

krn said...

I hope that you are not afraid...

I see although we do not speak exactly about the same language.
The miracle of love is we see it through the daily acts.

The first glance of Léandra in the morning is full of love and I also give mine to her.
It's with love that I burn some incense in the evening, that I give a little bit of my time for you, but also for some others who aren't so close but who need my prayers. It is a moment of happiness, not a sacrifice.

Tenderness, gentleness, and caring (that are are usually expressed sexually or by mothers to their babies) will also be expressed in work, play and in other human relations.

And now, I'll go to sleep, and you are in my mind, fortunately, to help me to bear my nights.

krn said...

Good night, Momo.
Pleased to meet you tonight.
Kisses

Momo said...

Good night, krn.

Momo said...

Pleased to meet you too :-)

krn said...

"Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition; et ils sont nombreux ceux qui s'y engagent.
Mais elle est étroite, la porte, il est resserré le chemin qui conduit à la vie; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent.
(Evangile selon Matthieu – Chapitre 7 – Versets 13–14)

Momo said...

Je ne suis pas sûr de ce que j'avance, mais il me semble que dans un registre voisin il y a aussi : " Il est plus facile pour un chameau de passer par le chas d'une aiguille que pour un riche d'entrer au royaume des cieux ».

krn said...

Et bien, Momo, ta mémoire ne t'a pas trahi, c'est exactement ça, à la différence près qu'on peut considérer comme impossible pour un chameau de passer par le chas d'une aiguille, tandis qu'avec de la volonté, on peut préférer la porte étroite.

krn said...

I am out tonight, Momo, don't wait for me, it will be impossible for me to write.
Sweetness.

Momo said...

I too, krn. Today, I went to a party! But that was too boring, because that was impossible talking and hearing the people. I don't know why, but since some time, after one or two hours of party, I become in panic and in terrible feel of boring and I want only one thing, go home !

Momo said...

Doreus had right, the best parties is when we can to talk and listen.

krn said...

Doréus is right, Momo.
Thère are several kind of persons.
Do you remember having ever enjoyed parties when music was too loud and people had to shout to communicate ?
I always hated these places.
You know that I always prefered the silence of the deep forest or bird's singing.
When I was twenty, my friends went to night-clubs and were very happy to go there. I tried to go with them, but I felt sick and I had to go out.
I could not bear the nearness, the stifling atmosphere, noise and heat. I believe that my energies, opened to the nature allowed to pass the miasmas of this howling mob and that I felt the poison of it because of my excess of sensibility.
I think you are sensitive as I am.

Momo said...

Probably, krn, probably. Noise and promiscuity are too dificult to bear for me too.

krn said...

And then, Momo, today how are you ?

Momo said...

Very happy, very happy :-) :-) :-)