In trying to write this blog in English I hope finally able to start jabber a few words in this language. I will mobilise various tools for that my text be in accordance with the rules of grammar and spelling. Thanks for your corrections and comments.

Monday, September 15, 2008

Yellow full moon

67 comments:

Marilyn said...

Ah la luna!!! cuánta canción bonita hecha en su nombre...

Momo said...

Hi, Marilyn, nice to read you.

I know one song called "Luna negra", but not anymore.

What other songs to moon ?

Bueno, conjeturo fácilmente que te gusta mucho la música, cuál son las otras canciones sobre la luna que conoces?

Un abraso afectuoso

Marilyn said...

Ah! Pero es muy fácil, cosa de revisar mi iPod nomás y van algunos ejemplos...

- Fly Me To The Moon (Por Sinatra o Bennet, las mejores versiones)
- Moonlight Drive (The Doors)
- Blue Moon (Elvis Presley)
- Moonriver, otra vez Sinatra, pero también la Audrey Hepburn en Breakfast at Tiffany's
- Mr. Moonlight (Beatles)
- Man on the Moon (REM)
- Blue Moon of Kentucky (Elvis y otros, incluso mcCartney en su unplugged)
- Moonlight Bay (Doris Day, Frank Sinatra, hasta The Beatles en un programa de TV en el que hacían el loco)
- Moonlight in Vermont (Ella & Louis)

Esas encontré por ahora... puedo seguir buscando. Ah!
U can write me in english or spanish, but not in french, please!

Hugs

krn said...

No propongo una cancion sino una poesia:

Lola se llama la Luna

La Luna se llama Lola
y el Sol se llama Manuel.
Manuel madruga; el trabajo
lo aleja de su mujer.
La Lola se queda en casa
por no quemarse la piel.
Manuel cultiva los campos:
pan, vino, aceite también;
abre camino en la nieve
del puerto en invierno. El es
un buen cristiano; trabaja
tanto, que al anochecer,
cuando regresa a su casa
se duerme en un santiamén.
Entonces sale la Lola.
¡Es una mala mujer!
Lola se llama la Luna,
Y el Sol se llama Manuel.

(Francisco Vighi)

Momo said...

Marilyn,

Veo que los ejemplos no faltan.

Es impresionante!

Todo eso en tu ipod?

Pero te interesa especialmente la luna, o es una casualidad ?

Momo said...

Marilyn,

Haciendo una busqueda en mi ipod, no encontré ningún título con la palabra luna.

Dedusco lo siguiente : O tienes un ipod de 120 gigas y eres muy eclectica, o te interesan particularmente las canciones que tienen la luna como tema.

Momo said...

Krn,

Est-ce une version astronomique de la cigale et la fourmi ?

Singulière cette poésie et, me semble-t-il, teintée d'un certain moralisme.

Etonnante également cette insistance sur le genre.

C'est un poète espagnol ?

doreus said...

Inspiration from Bernadette? Or from the colours of the autumn leaves?

Momo said...

Doreus, the moon was really yellow yesterday. But, you are right, there is a yellow atmosphere lately, but not only in the weather.

Marilyn said...

Jajaja, no me interesan particularmente, pero sí escucho bien variado. Y el iPod es de solo 80 gigas... ;-)
Saluts desde la comunitat valenciá... de vacaciones

Marisa Cornejo said...

GRACIAS

Tomas Bradanovic said...

Mi $1 de aporte (escuchar con ritmo de cumbia)

La luna se está peinando en los espejos del río.
Y un toro la está mirando entre la jara escondido.

Cuando llega la alegre mañana
y la luna se escapa del río,
el torito se mete en el agua
embistiendo al ver que se ha ido.

Ese toro enamorado de la luna
que abandona por las noches la maná,
es pintao de amapolas y aceitunas
y le puso Campanero el mayoral.

Los romeros de los montes le besan la frente
las estrellas de los cielos le bañan de plata,
y el torito que es bravío de casta valiente,
abanicos de colores parecen sus patas.

Y el rocío de las flores le bañan la cara.
La luna vino esta noche con una bata de cola
y el toro la está esperando entre la jara y la sombra

en la cara del agua del río donde sueña la luna lunera
el torito celoso perdío la vigila como un centinela.

Momo said...

Marylin,

Yo tambien soy eclectico, pero ninguna "moon" en my ipod, que curioso.

Saludos, y aprovecha para savorar una buena paella (si no me equivoco, Valencia es la capital de la paella).

Momo said...

Tomas, Tomas, Tomas,

agradesco mucho si visita.

muchas gracias por esa cumbia lunera y torera. Te diré que no comprendì todo, pero con el rythmo cumbiero las caderas se sienten solicitadas, putum, putum, putum, putum...

Momo said...

MARISA,

Ola queridisima, pero... Gracias de qué ?

Hum...

Un abraso muy afectuoso para usted en especial.

M

PS : Su ultiimo suenho es en Antwerpen en Belgica ?

Marisa Cornejo said...

encontre ayer que estuve ordenando cronologicamente, al fin mi dibujos, una luna parecida, la he publicado en mi blog recien...
un beso
m

Momo said...

Marisa, alli voy.

Nos encontramos en tu blog.

doreus said...

Tonight, we had a beautiful, gorgeous, splendid, magnificent red sunset. I wish I had brought my camera with me. It was stupendously marvellous! A prefect disk of carmine setting over the Rockies (well, those were not visible, but I know they are there!)

krn said...

Tonight, the moon was very clear, almost white, with just one very translucent cloud.

This cloud, in passing on the night-celestial white goddess, made for her as a bridal veil.

Far off, in the forest, we heard deer's bell.

I had the shiver...

krn said...

However, I was intensely happy. The moment was really deep.

Momo said...

Doreus and Krn,

Unfortunatley, currently I've not enough time and serenity for watching quietly the stars and our satellite.

Thank you a lot to share your astronomic delight.

Doreus, don't you think that sometimes the descriptions are better than photographs ? And vice versa.

Momo said...

Yes, Krn, sometimes, the happiness had the power to change what surround us. And vice versa.

Bernard said...

J'ai entendu dire que les pilotes au long cours qui pilotent de nuit ne regardent pas la pleine lune s'ils veulent dormir.
De mon cote j'ai dormi maintes nuits a la belle etoile mais passe de tres mauvaises nuits a chaque pleine lune. Un ami m'a dit qu'il ne faut pas laisser des outils tranchant sous sa lumiere, ils perdront leur fil. De toute maniere elle est difficile a ignorer quand elle est pleine.

Momo said...

Très intéressant ce que vous dites, Bernard, sur le tranchant des outils sous la pleine lune, que ce soit vrai ou fax, je trouve cela très poétique.

La pleine lune est surtout difficile à ignorer si l'on vit loin des grandes villes, me semble t-il, sans parler de la nouvelle lune.

krn said...

La lune émousse toutes les lames.
La pyramide leur rend leur tranchant.

Les soldats napoléoniens ne laissaient jamais leur sabre sans protection à la lumière de la lune.
La lumière de la lune fait aussi passer les couleurs du linge (et des rideaux) bien plus que celle du soleil.

Momo said...

Krn, c'est quasiment de la poésie !!!!

Mais d'où tenez vous ces exquises informations ?

krn said...

De mes aieux, Momo.
Les paysans sont pleins de bon sens.

Momo said...

Du coup, vous aussi, Krn, vous êtes plein de bon sens.

Connaissez-vous Raymond Depardon ?

krn said...

Oui, il a un regard très particulier sur le monde.

Momo said...

Sur le monde paysan entre autres. Ces films ou seulement ses photos ?

krn said...

J'ai vu certains films, par hasard, diffusés sur une chaine satellite.

Je connaissais déjà les photos, ce qui m'a donné envie de regarder les films.

Il semble que la vie est éternelle dans ces films.

Momo said...

Eternelle ? Pourquoi ?

L'un de ses films fait partie de mes préférés : San Clemente, un réportage sur un asile psychiatrique en Italie.

krn said...

J'ai justement aimé profils paysan. L'approche, et le quotidien.

Alors qu'en général, on s'applique à montrer seulement "l'action" , Depardon montre surtout "l'être".

En fait, il saisit, non pas un moment qui raconte une histoire, mais un état qui était déjà comme ça avant son arrivée et qui va continuer après son départ.

Momo said...

C'est finement observé, Krn.

Décidément, même si j'ai vu "San Clemente" (et d'autres belles choses) sur les chaînes publique, c'est dans les chaînes satellites que les choses semblent se passer.

En vérité, les chaînes publiques, à une ou deux exceptions près, c'est souvent de la télé poubelle de masse (c'est banal ce que je dis, mais dernièrement ça m'a frappé).

Pas vu "Profil paysan", que Depardon était pourtant venu montrer en personne à Nyon, harg!

"Ange exterminateur" à part, je viens à peine de saisir pleinement votre angle cinéphile, Krn, et ça me réjouis.

krn said...

L'ange exterminateur n'est pas tellement à part. Bunuel y insiste également sur "l'état" et non sur l'action.
Ce que certains ont pris pour des longueurs ennuyeuse dans ce film est au contraire une insistance sur la personnalité des personnages.
Même s'il s'agit d'une fiction, on peut facilement saisir l'état d'esprit des uns et des autres.

Je ne sais pas s'il s'agit d'une particularité hispanique.
J'ai omis dans ma liste de citer "talons aiguilles" de Pedro Almodovar. qui m'a réellement émue.

Momo said...

Dans l'"Ange", ce qui m'a le plus marqué, c'est la suspension du temps en tant que césure temporelle qui s'impose avec la force coercitive d'un trouble obsessionnel compulsif collectif soudain mais nécessaire.

Un espace de temps qui dit également le cinéma, par une sorte d'anti-ellipse, une faille d'espace et de temps qui survient de manière endogène pour en expurger toutes les hypocrisies sociales et morales.

krn said...

Euh... vous pouvez me la refaire en anglais ?

ça me donnera le temps d'analyser tout ça calmement :-)

Momo said...

Oups, j'étais en train d'effacer le message quand j'ai reçu votre réponse.

Je m'excuse, Krn, je commence à subir de plein fouet les effets de mes lectures universitaires

J'espère que je ne commencerai pas à devenir un pseudo intellectuel de pacotille durant ces 4 semestres d'étude universitaires (le risque est réel).

J'ai toujours trouvé pathétique ces étudiants qui singent laborieusement l'élocution des grands intellectuels.

Puisse Dieu me préserver de ne pas céder à la tentation de singer qui que ce soit, et de continuer à "travailler" avec le maximum d'honnêteté, de plaisir et de force.

krn said...

J'ai quand même eu le temps de me dire que ça s'apparentait plus à de la phobie qu'à un T.O.C.

Mais il y a nettement une connotation bien-mal dans ce film.

Avez vous vu "sous le soleil de Satan" inspiré du roman de Bernanos ?

Momo said...

J'avais commencé à le voir, au ciné-club universitaire, il y a une quinzaine d'années, mais je suis ressorti, je ne sais pas pourquoi.

C'est avec Depardieu ?

krn said...

Oui, je pense personnellement que c'est d'ailleurs l'un de ses meilleurs rôles.

Je l'ai revu plusieurs fois.

Cet homme d'église est très fervent dans sa foi et il reçoit la visite de Satan qui met le doute en lui sur la moindre de ses actions.
Il lutte jusqu'à la mort pour vaincre l'influence du mal et c'est l'histoire de cette lutte.

Momo said...

Moi, je l'avais aimé dans "Le retour de Martin Guerre", puis, hormis quelques exceptions, plus tellement (surtout pas dans le rôle d'Obelix).

S'agissant de personnes d'église, il y a plusieurs figures qui ont marqué le cinéma, notamment le "Journal d'un petit curé de campagne", de Robert bresson, que j'aime bien, mais il est triste, "Uccellacci et uccellini" de Pasolini.

Le pire ? Terence Hill dans une série italienne dans laquelle je suis tombé par hasard de temps à autre.

Je voulais, paraît-il, quand ma mère m'emmenait chez le coiffeur, avoir la même coupe que le curé, j'ai peut-être raté ma vocation.

Dans le registre des films spirituels et religieux, il faut bien sûr avoir vu le très beau "Andrei Roublev" de Tarkovski", L'évangile selon saint Mathieu de Pasolini, ... what else ?

Momo said...

La plupart des films de Tarkovski répondent à ce critère.

krn said...

Je vois tout à fait cette série italienne avec Térence Hill. Elle n'a rien de spirituel !
J'en ai vu aussi quelques uns quand j'étais immobilisée au lit. C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai pu constater la décadence des programmes télévisés.

Gérard Depardieu est un acteur exceptionnel. Dommage que les rôles qu'on lui confie ne soient pas toujours à la hauteur de son talent.

Je n'ai pas vu les autres films.

Momo said...

Hormis les premiers films, dans lequel il était très bien, je l'ai ensuite toujours trouvé cabotin et affecté.

Je l'ai revu récemment dans "Les valseuses" dans lequel il est parfait.

En général je n'idolâtre pas les acteurs, mais plutôt les réalisateurs, quand ce ne serait pas, pour mieux parler, de l'admiration, car l'idolâtrie, ma foi, c'est pas ma tasse de thé (je préfère, à tout casser, vénérer)

De ce côté là, je peux dire que j'admire, et même que j'idolâtre, Abbas Kiarostami, réalisateur iranien de "Le goût de la cerise", "ou est la maison de mon ami ?", "le passager"...

Certains acteurs donnent énormément, mais un bon film, me semble-t-il, peut se passer d'un bon acteur... j'aime Godard en ce sens qu'il arrive à faire jouer n'importe qui, et le film reste l'objet central de l'attention du public, le fim respire et joue.

D'accord avec Truffaut : "les acteurs sont la chair et le sang du cinéma".

Momo said...

Vous vous êtes donné le temps de regarder la série avec Terence Hill ?

Momo said...

J'ai vu Wall-E qui m'a déçu, surtout après Ratatouille, que j'ai trouvé extraordinaire.

De nos jours, les personnages numériques sont parfois plus vivant que les personnages "vrais", je l'avais déjà remarqué avec le dernier King-kong.

krn said...

Momo,
Je n'avais pas le choix. J'ai vu cette série à l'hôpital. Pour moi, c'était comme regarder par la fenêtre, on ne choisit pas les passants.
Il y avait un épisode par jour à 7h le matin.
Et je n'ai pas vu que ça, il y avait pire, dans le genre américain, des "soaps" insipides du matin au soir.
J'ai du mal avec le cinéma. J'ai vu très peu de films. En tous cas, ni Wall-E, ni Ratatouille.

Momo said...

Sans vouloir paraître indiscret, Krn, puis-je savoir ce qui vous a mené à l'hôpital ?

Rien de grave j'espère.

À l'instant, j'ai été me baigner dans le lac, malgré le froid, et je me sens comme neuf !

Il y avait bcp de vent, certes, mais un beau soleil en compensation.

J'attend l'été indien de pied ferme, afin de reculer le plus loin possible la piscine, sans parler du ticket.

Je ne suis pas, loin de là, un habitué des piscines, la dernière fois que j'y suis allé doit remonter à une bonne dizaine d'années, seulement comme j'ai perfectionné ma technique de nage, maintenant j'arrive à produire des endorphines en nageant, chose que j'arrivais à produire seulement avec la course à pieds auparavant.

krn said...

Il s'agissait d'une hémorragie interne. C'était en 2001. C'était assez grave et surtout très inquiétant, mais c'est terminé.

L'eau vive est porteuse d'une énergie formidable. Profitez-en car celle des piscine est morte.

Momo said...

OUi, c'est bien dit, krn. Le seul avantage des piscines c'est peut-être que l'eau n'est pas houleuse.

krn said...

Bel avantage en vérité ! ce avantage ne vaut que pour ce qui glisse sur l'eau. lorsqu'on est dedans, la surface du corps soumise à la houle est ridiculement minuscule.

Momo said...

Ridiculement minuscule, c'est drôlement dit :-)

Lilian said...

Hello!
What happened to the English speaking blog? Did you get tired of speaking in English? I hope not, because I have not yet learned French. I would loved to learn it though, but not yet.
What are you doing these days?
I hope you are doing well Momo.
Un abrazo :)

Momo said...

Hi, dear Lilian, I'm sorry for the late response, but I started school, and I don't have a lot time.

In other respects, I've a serious problem : the school is exactly where I did have a serious traumatism 17 years ago, and that's very difficult for me, because depressive mood and nightmares are of came back.

I am terrified at the idea of going there.

That called a post-traumatic symptom.

doreus said...

Ouch! That's difficult. And yet, overcoming your fear is part of the therapy. Coragio! I'm keeping you in my thoughts!

Lilian said...

Hi Momo!
It's so nice to hear from you :)
I am sure you can do it. From here, I'm sending you a lot of good energy.
Take care
PS: I hope you get to post something once in a while.

Momo said...

Thank you, Lilian and Doreus, for your friendly comments, your words gave me a lot good energy.

Thank you very very much, really.

doreus said...

Glad to help! Hang in! We believe in you!

Lilian said...

Yes! we do... You can do it!!
Mooomo! Mooomo! Mooomo! Mooomo!
Hip hip hurray!!!
:D

goooooood girl said...

i like......

krn said...

Goooooood girl leaves only this comment : "I like", at Patton's blog and at mine, Le Chevreuil Blanc.

I think she's not a really good girl.

Momo said...

You are very kind, Doreus and Lilian, I appreciate a lot your encouragements because it's very very difficult and I don't know yet if I will succeed to stay. But if I stay, maybe this blog will become my artistic search, and you must know that maybe it will can become different.

A big hug for you.

Momo said...

Krn,

I think that "gooooood girl" is a machine.

Hello "goooooooood girl" !!!!!!

krn said...

I am not sure that goooooood girl is a machine. She read the twisted letters at Patton's blog.

Momo said...

Ho, I will go look to Patton's blog.

krn said...

He will be very happy to see you.