In trying to write this blog in English I hope finally able to start jabber a few words in this language. I will mobilise various tools for that my text be in accordance with the rules of grammar and spelling. Thanks for your corrections and comments.

Friday, December 26, 2008

Nocturnal Christmas Bathing



The baths were closed, I had to climb the gate, and I swam into the very very exquisit cold water (4 degrees). The changing-room was closed also, so I did not have a hot shower nor a hair-dryer. I have to admit that I felt like Superman. But I came back home shivering.

72 comments:

doreus said...

Gorgeous!

Momo said...

Really ?

krn said...

Really frightening !
I believe that I could make that only if I intended to drown myself, unless not being alone.

Momo said...

I put here the same answer that I posted in your blog, krn.

"La morsure glacée du lac est pour moi une thérapie, médicalement parlant, elle constitue un traitement bien plus raisonnable et efficace que les saloperies chimiques qu'on voudrait me prescrire pour traiter la dépression saisonnière. Mais il me faut ici être tout à fait franc, je ne trouve pas désagréable de faire partie d'une élite. Tant pis pour ceux qui préfèrent prendre des cochonneries chimiques et, ce faisant, prendre chaipas combien de kilos et dépendre de l'industrie pharmaceutique, laquelle industrie représente l'une des pires impostures idéologiques de notre temps".

krn said...

For some days, I have a new symptom which I hesitate to attribute to the fear. A sensation of severe cold which comes from the inside, as a brulure, while my heart accelerates as a madman.
I am terribly afraid.

krn said...

I said "brulure" because I hesitate to say "burning sensation" speaking of cold.

Momo said...

Ça ressemble, en effet, à un symptôme d'origine émotionnelle. Quant à moi, il suffit que je mange de manière un tant soit peu décadente et que je devienne trop sédentaire pour ressentir ce genre de sensations. Avez-vous essayé de prendre un peu de Bicarbonate de soude ?

Le mieux, je suppose, se serait de vous mettre au régime des trois V (végétarien, vivant, varié) pendant quelques semaines :

Krn, je ne suis pas thérapeute, je me soigne par mes propres moyens parce-que les médecins n'ont rien de mieux à me proposer, et cela suppose souvent principalement une certaine discipline, une certaine ascèse.

doreus said...

Ascesis... Here's the word.

And to go back to my first comment, I do find that the picture captures the beauty and the chill of the event. It is eerie as well sa dramatic, which, I think, says much more about the meaning of these baths for you than just the reality of immersing your body into frigid water.

krn said...

C'est curieux, ce que tu dis, Momo, justement, je suis allée au marché et je n'ai acheté que des légumes.

Momo said...

C'est une simple question de bon sens, krn, et votre corps l'a compris. Ecoutez votre corps, c'est la meilleure des thérapies, à tel point que si votre corps vous dit de prendre du "Néocitran", alors prenez du "Néocitran", cela veut surtout dire que votre corps peut supporter beaucoup de choses.

Momo said...

Pardon,, j'ai oublié le "tu". Mais t'étais prévenue, krn.

Momo said...
This comment has been removed by the author.
krn said...

Mais ce n'était pas pour ma santé, c'était pour la vibration.

Momo said...

Doreus, thank you, you make a pretty compliment.

Momo said...

mais, krn, vous savez très bien que la vibration c'est la santé.

doreus said...

About your last sentences: "The changing-room was closed also, so I haven't hot shower and hairdryer after. I have to admit that I felt like Superman. But I came back to home in shivering (thanks to help me write this sentence)." Only two minor changes: "I did not have a hot shower nor a hair-dryer" and "I came back home shivering."

krn said...

Je voulais dire que je cherche à élever ma vibration en laissant de côté l'alimentation carnée, sinon, je sais que je ne te suivrai pas dans la méditation.

Momo said...

Krn, on s'est compris.

Momo said...

Thanks, Doreus, you are my best English teacher.

krn said...

Momo, you are superman.
Doréus, you are the best teacher of superman.

doreus said...

So what does that make me? I feel very strange teaching Superman...

And I'm not sure about the origin of the term "Google" for the search engine. I think that for Yahoo! it came from the fact that the word yahoo also an expression of joy when one has found something, in English (a little like eureka!). So it made sense to have named a search engine Yahoo!

Google may be a spinoff of goggle, since goggles allow better sight in difficult conditions (ski goggles, for example, protect against blinding snow).

doreus said...

And on this note, I am going out for a walk (in the cold).

Momo said...

Wouahahahahah, krn, you are "impayable"

Momo said...

Hummm.... I must finish to watch the last episode of last 4 season of Lost, otherwise I will be penalized.

See you later.

krn said...

Google est une altération du mot googol, égal à 10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 ! le googol est donc supérieur au nombre de particules élémentaires de l'univers, qui se contente de 80 zéros.

Google a choisi ce terme pour symboliser sa mission : organiser l'immense volume d'information disponible sur le Web et dans le monde.

Et franchement, c'est ça qui est impayable.

krn said...

voir gogol

doreus said...

I knew about Gogol... somehow I never associated it with Google. It is clever.

As Marilyn said on the other message... you learn something new every day!

Momo said...

Rho teucheu, ça, ça krn, hé ben ça ça me laisse pantois, je n'ai pas de mot pour dire ce que je ressent en apprenant ça. Je suis sans voix. J’en ai le souffle coupé. Rien que ça !

Et le plus beau c'est l'origine de ce mot :

"... il aurait été donné par un enfant de 9 ans à qui le découvreur aurait demandé d'inventer un mot pour désigner ce nombre : le neveu lui aurait répondu le mot enfantin "gogol"".

Momo said...

Yes, Doreus, Marilyn had right, and this is a beautiful thing that we can still learn things amazing. Today is an important day, because the word "gogol" it's a very important thing.

10 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000
000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000
000 000 000 000 000 000 000 000 000 000 000.

Momo said...

Good walking in the cold, Doreus

krn said...

10 à la puissance 26 (en mètres) serait le rayon de l'Univers observable.

Il contiendrait environ 7 x 10 puissance 22 étoiles.

Ce sont évidemment des calculs d'astrophysiciens qui ont donné ces nombres, actuellement invérifiables, sauf par le Petit Prince aidé du gros monsieur rouge qui n'a pas le temps.

krn said...

I do it again in English, Momo :

It is obviously astrophysicists' calculations which gave these numbers, at present unverifiable, except by "le petit Prince" helped by the big red sir who has no time to waste.

Momo said...

- Cinq cent un millions de... je ne sais plus... j'ai tellement de travail ! Je suis sérieux, moi, je ne m'amuse pas à des balivernes ! Deux et cinq sept...

krn said...

Where did you met him ? On which asteroîd ?

Momo said...

The fourth planet.

Momo said...

The businessman's planet.

krn said...

Quel est le son de ta voix ? Quels sont les jeux que tu préfères ? Est-ce que tu collectionnes les papillons ?

voilà quelles sont les questions importantes, celles qui ne comportent pas de chiffres.

Momo said...

- Pourquoi bois-tu ? lui demanda le petit prince.
-Pour oublier, répondit le buveur.
-Pour oublier quoi ? s'enquit le petit prince qui déjà le plaignait.
-Pour oublier que j'ai honte , avoua le buveur en baissant la tête.
- Honte de quoi ? s'informa le petit prince qui désirait le secourir.
Honte de boire ! acheva le buveur qui s'enferma définitivement dans le silence.

Momo said...

- Un mouton mange tout ce qu'il rencontre.
- Même les fleurs qui ont des épines ?
-Oui. Même les fleurs qui ont des épines.
- Alors les épines, à quoi servent-elles ?

krn said...

Les épines ne servent à rien, Momo.
Le danger vient parfois de l'intérieur.

krn said...

Le silence de John Cage, les sons de Iannis Xenakis...
Je connaissais plus le second comme un architecte un peu original qui faisait de la musique décalée pour se distraire que comme un musicien.
Il habitait un appartement en face du jardin du Luxembourg à Paris, on en ressortait avec une très grande envie de silence.

Momo said...

Je ne le savais pas. J'étais alors très occupé à essayer de dévisser un boulon trop serré de mon moteur. J'étais très soucieux car ma panne com mençait de m'apparaître comme très grave, et l'eau à boire qui s'épuisait me faisait craindre le pire.

— Les épines, à quoi servent-elles ?

Le petit prince ne renonçait jamais à une question, une fois qu'il l'avait posée. J'étais irrité par mon boulon et je répondis n'importe quoi:

— Les épines, ça ne sert à rien, c'est de la pure méchanceté de la part des fleurs !

— Oh!

Mais après un silence il me lança, avec une sorte de rancune:

— Je ne te crois pas ! Les fleurs sont faibles. Elles sont naïves. Elles se

rassurent comme elles peuvent. Elles se croient terri bles avec leurs épines...

Je ne répondis rien. A cet instant-là je me disais: « Si ce boulon résiste encore, je le ferai sauter d'un coup de marteau. » Le petit prince dérangea de nouveau mes réflexions:

— Et tu crois, toi, que les fleurs...
— Mais non ! Mais non ! Je ne crois rien ! J'ai ré pondu n'importe quoi. Je m'occupe, moi, de choses sérieuses !

Il me regarda stupéfait.
— De choses sérieuses !
Il me voyait, mon marteau à la main, et les doigts noirs de cambouis, penché sur un objet qui lui sem­blait très laid.

— Tu parles comme les grandes personnes

Ça me fit un peu honte. Mais, impitoyable, il ajouta:

— Tu confonds tout... tu mélanges tout !

Il était vraiment très irrité. Il secouait au vent des cheveux tout dorés:

— Je connais une pla nète où il y a un Monsieur cramoisi. Il n'a jamais res piré une fleur. Il n'a jamais regardé une étoile.

Il n'a ja mais aimé personne. Il n'a jamais rien fait d'autre que

des additions. Et toute la journée il répète comme toi: « Je suis un homme sérieux ! Je suis un homme sérieux ! » et ça le fait gonfler d'orgueil. Mais ce n'est pas un homme, c'est un champignon !

— Un quoi ?
— Un champignon !

Le petit prince était maintenant tout pâle de colère.

— Il y a des millions d'années que les fleurs fabriquent des épines. Il y a des millions d'années que les moutons mangent quand même les fleurs...

Et ce n'est pas sérieux de chercher à comprendre pourquoi elles se don nent tant de mal pour se fabriquer des épines qui ne servent jamais à rien ? Ce n'est pas important la guerre des moutons et des Heurs ? Ce n'est pas plus sérieux et plus important que les additions d'un gros Monsieur rouge ? Et si je connais, moi, une fleur unique au monde, qui n'existe nulle part, sauf dans ma planète, et qu'un petit mouton peut anéantir d'un seul coup, comme ça, un matin, sans se rendre compte de ce qu'il fait, ce n'est pas important ça !

Il rougit, puis reprit:
— Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde. Il se dit: « Ma fleur est là quelque part... » Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! Et ce n'est pas important ça !

Il ne put rien dire de plus. 11 éclata brusquement en sanglots. La nuit était tombée. J'avais lâché mes outils. Je me moquais bien de mon mar teau, de mon boulon, de la soif et de la mort. Il y avait, sur une étoile, une planète, la mienne, la Terre , un petit prince à consoler ! Je le pris dans les bras. Je le berçai. Je lui disais: « La fleur que tu aimes n'est pas en danger... Je lui dessinerai une muselière, à ton mouton... |e te dessinerai une armure pour ta fleur... Je... » Je ne savais pas trop quoi dire. Je me sentais très maladroit. Je ne savais comment l'atteindre, où le rejoindre... C'est telle ment mystérieux, le pays des larmes.

krn said...

Merci, Momo, je suis heureuse et très émue de relire ces lignes.
Le Petit Prince est un ouvrage essentiel, comment ne pas s'y référer?

Momo said...

Je le rédécouvre grâce à toi, krn.

krn said...

Mais tu le connais bien mieux que moi. Je ne suis qu'un renard semblable à cent mille renards.

krn said...

Mais si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde.

"Ça signifie créer des liens."

Rien n'est plus important.

doreus said...

Émouvant, cet apprivoisement.

krn said...

Oui, Doréus, bien plus que je n'aurais jamais pu l'imaginer lorsque j'ai lu ce livre.

doreus said...

Le petit prince is one of those books that bears reading over and over again, and which meaning keeps changing as we go through life. It has deep meaning for all of life. That's why it is so powerful.

And spiritual.

And we all need to be tamed (apprivoisé at some point in our life. The more we have been hurt in life, the more difficult we are to tame...

krn said...

The discovery of the other, even through the tracks of its suffering, is the richest moment.
It is necessary to keep in our minds that nothing is definitively acquired, the discovery can last all the life. It is the sign of the real love. An constant attention, at every moment .

Momo said...

Oui, le petit prince, décidément je le lis avec plus d'émotions today than yesterday. Et le sens philosophique et spirituel m'apparaît bcp plus clair today than yesterday.

krn said...

Momo, what did you feel in the cold air tonight ?

doreus said...

Oh! Yes, KRN, the discovery is constant... and that is indeed what love is (or at least entails).

krn said...

Why, then, do people think of looking at first at the color of eyes, silhouette and outside appearance instead of paying attention to treasures which are in us?

Momo said...

Patton dirait : parce-que la chair est faible, et je crois qu'il a raison, la chair est vraiment très faible.

I walked around the lake, and I met a party in a boat full of young people in process of dancing.

I felt very alone, and now I want cry.

I hate the panic attacs.

krn said...

Momo, remember, I sit on the bench.

doreus said...

Why would you feel like crying? Do you really think you would have fun with that crowd?

La chair est faible... et parfois le coeur aussi... (or at least the heart can easily be bruised).

krn said...

If these young people knew you, they who would want to cry.
Freedom and unconsciousness are not the same thing.

Momo said...

Suddenly, I have terrible nostalgia of carefree attitude. J'ai perdu l'insouciance très jeune, j'avais à peine 23 ans quand j'ai vu ce damné film et que my eyes became be ill.

Thank you, krn an Doreus, for your kind word.

krn said...

Momo, stay as you are, deep, rich, with this internal beauty which belongs only to you and which turned my life upside down.

We love you as you are.

Momo said...

Thank you, krn.

I'm sorry d'étaler mes vapeurs, ça m'a pris inopinément. En plus, j'oublie que c'est un lieu public ici.

Sorry. :-(

krn said...

Ce blog est à toi, Momo, tu en fais ce que tu veux, nous ne jugeons pas.

Mais c'est justement pour éviter ce piège que je t'avais donné mon mail.
Et c'est toujours valable.

Momo said...

Of course, krn, you are right.

krn said...

Use it, when I would not answer you, I shall have died (or the electricity will be cut...)

Momo said...

Please, write me in french, krn, I afraid that I don't understood.

krn said...

Je voulais dire que tu pouvais utiliser l'adresse que je t'ai donnée pour dire ce que tu as sur le coeur. Le jour où je ne te répondrai pas, c'est que je serai morte( ou que l'électricité aura été coupée...)

Je ne laisse jamais le message d'un ami sans réponse.

Momo said...

Ho, thanks, krn, you are too much kind. You haven't sleepy ?

I will to sleep.

Good night.

krn said...

Je viens d'allumer mon encens, Momo.
Il est pour toi, aujourd'hui plus que jamais.
Repose toi.
:-*

Momo said...

:-*

krn said...

;-)

doreus said...

Good night, Momo. Sleep well. Rest yourself. And yes, we love you as you are. You also have my email and can vent there if you feel the need.

And I agree with KRN here: stay yourself.

Momo said...

Thank you Doreus :-)

Good night !

:-*